Pétrolier en feu au large de la Chine: un désastre écologique à venir?

Mon Environnement
Par Mon Environnement janvier 11, 2018 16:18

Pétrolier en feu au large de la Chine: un désastre écologique à venir?

Après la collision d’un pétrolier iranien avec un navire de fret chinois, samedi dernier, 31 marins sont toujours portés disparus. Un seul corps a pu être retrouvé. Il faut dire que les conditions météorologiques sont extrêmement défavorables aux opérations de secours. Suite à une explosion hier, elles ont d’ailleurs été interrompues temporairement. Même si le risque d’une marée noire semble écarté, les experts craignent un désastre écologique.

Des colonnes de fumée noire, toxiques, s’échappent toujours du navire, en feu depuis samedi dernier, en mer de Chine orientale. Plusieurs dizaines de bateaux chinois et sud-coréens se trouvent dans la zone pour rechercher des survivants, rejoints par la marine iranienne et des équipes de secours japonaises. Mais la mer déchaînée avec des vagues hautes de quatre mètres et une explosion à bord du navire, survenue hier mercredi, rendent les opérations de secours quasiment impossibles.

Les autorités écartent le risque d’une marée noire, et Greenpeace le confirme : les 136 000 tonnes d’hydrocarbures ultra-légers à bord devraient se consumer avec le feu et non se répandre dans l’eau. Mais la collision du tanker iranien Sanchi avec un cargo chinois pourrait toutefois avoir des conséquences catastrophiques pour l’environnement, surtout si le navire coule avant que les hydrocarbures se soient évaporées.

L’accident s’est produit proche des fonds marins de Zhoushan particulièrement riches en poissons – située dans la plus grande zone de pêche chinoise. Chaque année, cinq millions de tonnes de poissons sont pêchées ici.

Mon Environnement
Par Mon Environnement janvier 11, 2018 16:18
Écrire un commentaire

Pas de commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
les champs requis sont indiqués*