Du Diesel pour les bateaux à partir du plastique des océans

Claire Stephane Sacramento
Par Claire Stephane Sacramento avril 6, 2017 21:33 Actualisé

Du Diesel pour les bateaux à partir du plastique des océans

 

Les océans et les mers sont sujets à une pollution à portée inestimable. Il s’agit d’un véritable problème écologique vu les effets sur la biodiversité. La qualité de l’eau se dégrade et  les poissons y vivant, meurent… S’ajoutent les déchets qui échouent sur les plages de par le  monde. Mais ce désastre peut représenter des ressources. Des experts réfléchissent à la transformation de tout ce plastique en carburant pour les bateaux. Une idée de l’entreprise EcoFuel et de l’ONG Clean Oceans International.

L’intérêt de cette nouvelle technologie (Récupérer le plastique dans l’océan pendant la navigation), présentée lors de la dernière conférence de l’American Chemical Society à San Francisco en avril 2017, est que le plastique peut être récupéré pendant les voyages des bateaux.

Les estimations parlent d’une quantité comprise entre 4,5 et 12 milliards de kilogrammes de plastique déversés dans les océans chaque année. Ce qui implique que les déchets sont disponibles. Recycler le plastique présent dans la mer en plus de débarrasser les mers et océans, servirait à réduire la consommation de carburant des bateaux, puisque ces derniers utiliseraient le plastique récupéré pour faire tourner leurs hélices.

En phase d’expérimentation, le système (Un simple réacteur placé sur les bateaux eux-mêmes), serait en mesure de transformer 4.500 kilos de plastique en Diesel en 10 heures. Le bateau doit simplement récupérer les déchets et les placer dans le réacteur de petite taille : il peut être stocké dans un conteneur.

C’est grâce à un procédé simple de pyrolyse utilisant peu d’énergie et dégageant des températures peu élevées que le plastique peut être transformé en diesel. Et ce n’est pas tout : la technologie peut être adaptée, selon le fondateur de EcoFuel Technologies, Swaminathan Ramesh, à tous les besoins et toutes les dimensions. De quoi lui permettre d’être utilisée sur les grands bateaux, sur les petits et même dans une optique de recyclage dans les décharges.

par Paolo Garoscio,

Repris par Claire Stéphane SACRAMENTO

Claire Stephane Sacramento
Par Claire Stephane Sacramento avril 6, 2017 21:33 Actualisé
Écrire un commentaire

Pas de commentaires

Aucun commentaire pour l'instant!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
les champs requis sont indiqués*